Identifiez-vous ou Créez un compte

musica reservata

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Expression latine au sens non entièrement élucidé, que l'on rencontre quelquefois dans la seconde moitié du xvie siècle, surtout en France et en Italie, à propos de musiques polyphoniques particulièrement élaborées.

Certains (Lowinski) ont voulu déduire de cette expression que ces musiques contenaient des règles secrètes d'exécution (chromatismes non écrits entre autres) connues des seuls initiés. Avec beaucoup plus de vraisemblance, il semble que l'expression signifie simplement que cette musique, à partir d'un certain degré de sophistication, cessait d'être accessible au plus grand nombre, et se voyait surtout appréciée dans les milieux spécialisés.