Identifiez-vous ou Créez un compte

res facta

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Jusqu'au xixe siècle, on désignait parfois ainsi, soit en latin, soit en traduction française « choses faites », toute musique d'église polyphonique exécutée sur parties notées, par opposition au « chant sur le livre », qui désignait diverses ornementations à plusieurs voix, généralement assez sommaires, improvisées par les chantres qui ne suivaient « sur le livre » que la partie principale de plain-chant non orné. On disait aussi « musique rompue », sans doute par confusion entre les mots latins facta et fracta.