En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

renversement

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

1. Se dit (par impropriété de terme) d'un accord qui n'est pas dans sa position fondamentale.

2. Se dit d'un intervalle qui, restant égal à lui-même, est d'une direction inversée. Par exemple, do-fa quinte descendante est le renversement de do-sol quinte ascendante.

3. Se dit d'une ligne mélodique ou d'un accord dont tous les intervalles sont renversés (les intervalles ascendants devenant descendants et vice versa).

4. Se dit d'un contrepoint dans lequel l'ordre des voix est interverti, par exemple la basse devenant le soprano et vice versa. Lorsque le contrepoint est prévu pour que cette interversion soit possible, il est dit renversable.