En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

ravalement

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Technique utilisée aux xviie et xviiie siècles, et consistant à prolonger en « aval », c'est-à-dire vers le grave, l'étendue normale du clavier d'un instrument, principalement clavecin et orgue. On pratiqua le petit ravalement (descente de l'ut au sol) ou le grand ravalement (extension d'une octave entière). À l'orgue, le ravalement s'exerça surtout sur les jeux d'anche du pédalier ; on trouve ainsi des jeux de 12 pieds (commençant au sol inférieur de l'ut de 8 pieds, et sonnant à l'octave normale), et même des jeux de 24 pieds (commençant au sol inférieur de l'ut de 16 pieds et sonnant à l'octave grave). La généralisation de l'extension des claviers au xixe siècle a rendu inutile le procédé du ravalement.