En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

point

(d'arrêt, d'orgue, piqué)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

1. Un point placé après une note augmente la durée de celle-ci de la moitié de sa valeur. La note est dite pointée.

2. Le point d'orgue est un signe conventionnel ( ), qui, placé au-dessus ou au-dessous d'une note ou d'un silence, en augmente la durée autant que peut le souhaiter l'exécutant. Le point d'orgue est de durée indéterminée.

3. Le point d'arrêt remplit la même fonction que le point d'orgue, mais pour une durée plus brève. Il a souvent la valeur d'un ou deux temps. Il est beaucoup moins employé. Il se note parfois par le signe ( ), ou, même, s'indique aussi par une simple virgule.

4. Un point placé au-dessus de la note indique que cette note doit être détachée (staccato). Certains théoriciens disent incorrectement que la valeur de la durée de cette note est diminuée de moitié. Ce point est dit piqué.