En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

mélographe

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Appareil électronique analysant et représentant sous forme graphique la hauteur et l'intensité du son dans le temps.

Étant donné qu'il n'indique, par définition, que la mélodie, c'est-à-dire la fréquence des sons fondamentaux, il est assez peu employé en acoustique et on lui préfère le sonographe, qui reproduit intégralement le spectre sonore. Il se révèle, en revanche, d'une grande utilité en ethnomusicologie, par exemple, car il retranscrit les moindres variations de hauteur et d'intensité du son (micro-intervalles, vibrato, glissando), parfois difficilement perceptibles de l'oreille seule.