En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

miserere

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Incipit du Psaume L, Miserere mei, Deus (« Dieu, ayez pitié de moi »), considéré comme le prototype des chants de pénitence et souvent mis en musique. Parmi les principaux Miserere figurent celui de Josquin Des Prés au début du xvie siècle et un grand motet de Lalande au xviie, etc. Un faux-bourdon d'Allegri réservé à ce Psaume a connu la célébrité par l'anecdote selon laquelle la chapelle Sixtine, pour s'en réserver l'exclusivité, en avait interdit la copie ; Mozart adolescent l'avait alors pris en dictée au fond de son chapeau pour transgresser l'interdiction.