En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

lyre

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Instrument archaïque à cordes pincées, dont notre civilisation gréco-latine, qui l'associe au dieu Apollon, a fait le symbole même de la musique.

Sa forme, trop classique pour qu'il soit besoin de la décrire, découle vraisemblablement des matériaux primitivement employés à sa construction : carapace de tortue en guise de caisse de résonance et paire de cornes servant de montants. L'étendue de la lyre était évidemment limitée par le fait qu'elle ne pouvait recevoir que quelques cordes d'égale longueur, dont la hauteur de son n'était déterminée que par leur tension. Aussi a-t-elle été supplantée par la harpe, dont la disposition asymétrique permettait l'emploi de cordes plus nombreuses, longues dans le grave et courtes dans l'aigu. L'instrument ancien appelé en Italie lira da braccio n'avait en fait rien de commun avec une lyre, puisqu'il comportait une touche et se jouait de la même façon qu'une guitare. De même, la « guitare-lyre » du xixe siècle n'est qu'une guitare avec une caisse développée en forme de lyre.