Identifiez-vous ou Créez un compte

lutrin

(en lat. lectrinum, de legere, « lire »)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

1. Pupitre à un pied, servant à supporter une partition d'une certaine taille. Ce terme s'emploie plutôt pour les lourds lutrins d'église, destinés à porter les livres de chants qui servaient autrefois de partition unique et commune pour toute la masse chorale (d'où leur grande dimension).

2. Par métonymie, ce terme désignait aussi la partie du chœur de l'église occupée par les chantres et la chorale religieuse.