En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

lur

(de l'islandais luor [ou luthr])

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Instrument à vent en bronze de la mythologie viking.

Les lurs (ou lurerna) ont été créés vers 1500-500 avant Jésus-Christ (âge du bronze) et près de quarante exemplaires ont été trouvés au Danemark, en Suède, Norvège et Allemagne du Nord.La forme, recourbée en demi-cercle, des premiers lurs devint plus tard celle d'un S et leur échelle sonore est celle des 12 premiers harmoniques, ce qui ne signifie pas que l'usage primitif les utilisait tous. Dans les tourbières qui les ont conservés, les lurs étaient généralement deux par deux et symétriques de forme l'un par rapport à l'autre. On ignore tout de la musique des Vikings ; il est probable que les lurs ont servi aussi bien à la célébration des cultes païens que comme véhicules de signaux sonores, peut-être en mer. Le xixe siècle scandinave s'est maintes fois référé à la mythologie viking (J.P.E. Hartmann : Ouverture d'Yrsa) et certains contemporains ont inclus des lurs dans l'orchestre moderne, tel le compositeur islandais J. Leifs dans sa Saga-symphonie (1950).