En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

laisse

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Équivalent de la strophe dans le lai ou la chanson de geste.

Le nombre de vers y est variable et on les chante sur un timbre ou un groupe de timbres de caractère répétitif s'adaptant au récit (timbres d'intonation, de développement, de conclusion). La laisse est souvent monorime, exception faite parfois d'un dernier vers plus court, dit biocat, ou orphelin. Elle peut remplacer la rime par une simple assonance. Le mètre le plus fréquent est le décasyllabe, soit mineur (4 + 6), soit majeur (6 + 4), mais on trouve aussi beaucoup d'autres types de vers.

Par analogie, on donne aussi parfois le nom de laisse, dans certains récits, à des groupes de vers formant un ensemble d'un seul tenant, quelle qu'en soit la structure.