En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

ite missa est

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Formule latine signifiant en bas latin « Allez, vous pouvez disposer », par laquelle, dans la messe primitive, on congédiait les catéchumènes à la fin de la seule partie de l'office à laquelle ils étaient admis.

Après l'abandon de la ségrégation, la formule fut transportée à la fin de l'office, qui prit par extension le nom de missa (« messe »), et la formule fut traduite par « Allez, la messe est dite ». Musicalement, l'Ite missa est, chanté par l'officiant, ne comporte pas de mélodie spécifique : on l'adopte sur une autre mélodie de la messe, généralement celle du premier kyrie ; le chœur répond Deo gratias sur la même mélodie. Au temps pascal, toutefois, le dialogue est amplifié de deux alléluias pour chaque réplique et reçoit une mélodie particulière. Aux temps de pénitence et à certaines féries, il est remplacé par Benedicamus Domine.

Alors que cette dernière formule a été, jusqu'au xiiie siècle, l'une des plus volontiers mises en polyphonie, on trouve très peu de traitements polyphoniques de l'Ite missa est : la messe de Machaut et celle dite « de Tournai » sont des exceptions ; la première prend comme teneur de mélodie non pas celle d'un kyrie, mais celle d'un sanctus. On ne trouve jamais d'Ite missa est dans les messes en musique au-delà du Moyen Âge.