En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

intonation

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

1. Émission d'un son à une hauteur bien déterminée. Si le son émis est celui qui est souhaité, l'intonation est dite « juste » ; si, en revanche, il tombe en dessous ou se situe au-dessus de la hauteur voulue, elle est dite fausse. Le terme s'applique au chant grégorien, car l'intonation constitue la première partie de la psalmodie. Il s'agit d'une formule mélodique destinée à conduire la voix vers la corde récitante (teneur).

2. Dans l'ordinaire de la messe, l'intonation, chantée par le célébrant au début du Gloria et du Credo, est suivie de l'entrée du chœur sur Patrem omnipotentem et Et in terra pax respectivement.

3. Depuis le xvie siècle, l'intonation peut être le titre d'un bref prélude, le plus souvent à l'orgue, qui introduit une pièce vocale à l'église.