En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

imperfection

(lat. imperfectus)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Dans la notation musicale du Moyen Âge, dite « proportionnelle », la division binaire d'une longue (mode) ou d'une brève (temps) est considérée comme imparfaite (modus imperfectus, tempus imperfectus). La division ternaire (conforme à l'image de la Sainte Trinité) est appelée parfaite, alors que la prolation est dite, plus humblement, majeure ou mineure.