En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

heures

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Dans l'office catholique, ensemble des offices autres que la messe, consistant essentiellement dans la récitation de psaumes, encadrés d'antiennes, chantés si l'office est solennel, parlés ou récités à voix basse dans le cas contraire. Les heures sont parfois appelées « canoniales » (de canon, règle) et comprennent un ensemble nocturne (matines et laudes) et un ensemble diurne (« petites heures », correspondant à l'ancienne journée romaine ­ prime, tierce, sexte et none ­, suivies de vêpres en fin d'après-midi et de complies avant le coucher). Les matines sont divisées en « nocturnes » et comportent également un certain nombre de leçons (lectiones), ou lectures chantées. Plusieurs heures sont complétées par le chant d'un cantique (par exemple, Magnificat à vêpres, Nunc dimittis à complies) et d'une hymne. Les matines s'achèvent par le chant du Te Deum, avant lequel on a parfois intercalé des drames liturgiques, ce qui fait que la coutume est restée de terminer miracles et mystères par ce chant, même lorsque ceux-ci se furent séparés de l'office. L'obligation, autrefois stricte dans les ordres religieux et un peu moins dans les ordres séculiers, de respecter les heures du jour et de la nuit, auxquelles devaient correspondre les heures canoniales, a été considérablement assouplie par la suite ; il n'en reste que peu de chose dans la réforme liturgique postconciliaire de Vatican II.