En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

fusa

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Valeur de note apparue au xve siècle par subdivision de la semi-minime.

Celle-ci ayant l'aspect d'une noire en écriture losangée, on forma la fusa en adjoignant à sa hampe un crochet angulaire qui lui fit prendre parfois le nom de crochuta. Elle est devenue notre « croche ». Dans certains cas, la fusa peut être évidée. Elle prend alors l'aspect d'une blanche munie d'un crochet. La fusa blanche (de même que ses subdivisions) est encore employée de temps à autre jusqu'au xviiie siècle lorsque la semi-minime qu'elle divise est blanche elle-même (l'équivalent serait pour nous la noire dans une mesure à 3/2 ou à C barré). On trouve parfois la traduction française « fuse ».