En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

free jazz

Ornette Coleman
Ornette Coleman

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Mouvement qui, dans les années 60, a profondément transformé les données de l'improvisation dans le jazz.

Les musiciens « free » abolissent les canevas harmoniques, la référence au thème, la permanence du tempo, et ne se réfèrent plus qu'occasionnellement à la notion de swing. Leur musique violente, agressive, souvent marquée par la dérision, reflète la situation politique et raciale aux États-Unis à l'époque de la guerre du Viêt-nam. Le mouvement a eu ses précurseurs, Ornette Coleman, Eric Dolphy, Cecil Taylor, et ses figures dominantes, Albert Ayler, Pharoah Sanders et Archie Shepp.