En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

flûte

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

À l'orgue, famille de jeux de fond de section plus forte que les principaux, ce qui leur confère une sonorité plus douce et plus chaleureuse.

Construits en métal ou en bois, les tuyaux du jeu de flûte peuvent être cylindriques, mais aussi coniques, ou bouchés et percés d'une cheminée. Au xixe siècle, on a fait donner à certains jeux de flûte, soumis à une pression plus élevée, l'octave supérieure (flûte « harmonique » et flûte « octaviante »), et l'harmonique 3 (→ QUINTATON). La famille des jeux de flûte s'étend du grave à l'aigu de l'instrument, et se trouve représentée dans toutes les compositions d'orgues.