En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

fanfare

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

À l'origine, composition musicale pour trompettes de cavalerie ou trompes de chasse.

Par extension, tout morceau de musique exécuté par un ensemble de cuivres. Le terme désigne aussi l'ensemble de cuivres lui-même. À partir de Monteverdi (l'Orfeo), de nombreux opéras (Castor et Pollux de Rameau, Fidelio de Beethoven, Aïda de Verdi, etc.) ont fait appel à une fanfare indépendante de l'orchestre symphonique et qui intervient sur scène ou en coulisses. À l'époque romantique, un exemple de fanfare particulièrement grandiose (quatre ensembles de cuivres) annonce le Tuba mirum dans le Requiem de Berlioz. Dans la Péri de Paul Dukas, des Fanfares précèdent le ballet proprement dit.