En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

fancy

(vieil angl. ; « fantaisie », de l'ital. fantasia)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Forme instrumentale très employée aux xvie et xviie siècles.

La fancy atteignit son apogée à l'époque élisabéthaine. Elle était généralement écrite dans un style libre, imitatif et fugué, et souvent composée à partir d'un cantus firmus. Le genre in nomine est une sorte de fancy. Les instruments employés étaient l'orgue, le virginal, le luth et surtout les violes en « consort ». Parmi les compositeurs de fancies, citons O. Gibbons, Th. Morley, P. Philips, W. Byrd, G. Farnaby et, plus tard, H. Purcell.