En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

dulcimer

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Instrument médiéval à cordes frappées à l'aide d'une paire de baguettes en bois.

Il ne faut pas confondre le dulcimer avec le psaltérion, qui lui ressemble, mais dont les cordes sont pincées. Le terme apparaît au cours du xive siècle, et fait allusion sans aucun doute à une sonorité douce. Le dulcimer se compose d'une caisse de résonance, tenue sur les genoux, à travers laquelle les cordes, généralement montées en chœurs, sont tendues par une série de chevilles de chaque côté. L'instrument comporte deux chevalets, également de chaque côté, et la table d'harmonie est décorée d'une ou deux roses. L'étendue de l'instrument semble avoir varié considérablement, et Agricola, en 1528, parle d'un dulcimer de plus de trois octaves. À partir du xvie siècle, il a été progressivement remplacé par les instruments à clavier.