En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

csárdás

(de csárda, « auberge » en hongrois)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Danse d'origine savante (v. 1840), peu à peu adoptée par les milieux populaires qui, sous l'influence des interprètes tziganes, en réalisent de savantes chorégraphies.

Ses éléments rythmiques et mélodiques proviennent des verbunkos. Les premières csárdás sont dues à M. Rózsavölgyi, tandis que Liszt en écrivit dans les années 1880 : Csárdás macabre, Deux Csárdás (1884). Sa vogue s'étendit à l'opérette viennoise (Kalman, Lehar), propagée par les orchestres tziganes.