En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

cornemuse

Cornemuse
Cornemuse

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Instrument folklorique, à vent, de la famille des bois.

Le bagpipe écossais et le biniou breton sont les membres les plus connus de ce groupe, répandu depuis des siècles, sous diverses formes, dans l'Europe entière.

La cornemuse est caractérisée par une outre de peau, alimentée en air sous pression au moyen d'une embouchure. De cette outre partent plusieurs tuyaux sonores, à anche double enfermée dans une capsule. Seul un de ces tubes, percé de trous, permet de jouer une mélodie ; les autres sont des « bourdons », dont chacun donne une seule note continue. D'une sonorité aigre et pénétrante, mais non dénuée de volume grâce aux accords fournis par les bourdons, la cornemuse est par excellence un instrument de plein air, propre à accompagner des marches militaires aussi bien que des danses paysannes.

Comme la musette, dont la vogue fut immense aux xviie et xviiie siècles, quand les grands seigneurs se déguisaient volontiers en bergers, la cabrette, qui a encore ses virtuoses dans le Massif central (Auvergne et Bourbonnais), est une petite cornemuse sans embouchure, gonflée par un soufflet placé sous le bras gauche.