En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

concertino

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Diminutif de concerto, soit au sens propre « petit concert ».

Ce terme désigne, au xviiie siècle, un petit groupe d'instruments solistes chargé de dialoguer avec le ripieno (« plein ») ou orchestre proprement dit dans le concerto grosso. L'ensemble concertino + ripieno formait le tutti ou « grand concert » (concerto grosso), qui a laissé son nom au genre. Le concerto de soliste, appelé aujourd'hui concerto tout court, ne fut d'abord qu'une variante du concerto grosso, celle où le concertino était représenté par un seul instrumentiste, puis il supplanta complètement le concerto grosso au xixe siècle. Dans le peu qui en subsista (Beethoven, Brahms), on cessa de parler de concertino et la partie correspondante fut considérée au contraire comme une amplification du soliste (doubles ou triples concertos), consacrant ainsi le transfert du rôle principal du groupe au soliste dans l'esprit individualiste du romantisme.

Au xxe siècle, le terme concertino est parfois employé comme simple diminutif, désignant soit un concerto, soit un concert c'est-à-dire un morceau d'orchestre, de dimension plus réduite et d'effectif moins important que le concerto ou le concert normal.