En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

concertina

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Sorte d'accordéon dont l'invention par le physicien anglais sir Charles Wheatstone (1829) semble avoir précédé de peu celle de l'accordéon proprement dit. Il s'en distingue par sa forme hexagonale, ses dimensions qui sont restées petites, l'extension beaucoup plus grande de son soufflet, le petit nombre de ses touches grâce au système diatonique (une note en tirant, une autre en poussant), et surtout sa pure sonorité. Hors de son pays d'origine, où des ensembles de concertinas, généralement féminins, participent encore à certains offices religieux, cet instrument fait toujours partie de l'attirail des « clowns musicaux » dans le monde entier.