En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

coda

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Mot italien, désignant d'une manière générale dans une œuvre musicale, et surtout instrumentale, tout développement de caractère libre prolongeant l'une des parties constitutives du plan sans en faire réellement partie.

La coda terminale étant la plus fréquente ­ par exemple à la fin de la réexposition de la forme sonate ­, et amenant souvent la conclusion, on a tendance à limiter le sens du mot coda à celui d'une terminaison. Mais dans les œuvres à plan classique et à caractère évocateur, la coda prend volontiers la forme d'un intermède descriptif (chants d'oiseaux dans la Symphonie pastorale de Beethoven).