En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

battuta

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Terme italien pour « battue » et, par extension, pour « temps de la mesure », désignant également l'unité de battue, parfois différente de l'indication de mesure.

Ritmo di tre battute indique par exemple pour la pulsation un regroupement trois par trois des mesures, et non des temps, à chaque mesure correspondant une seule battue (trois battues par groupe de mesures) : cela implique un tempo très rapide. Le Molto vivace (deuxième mouvement) de la Neuvième Symphonie de Beethoven (1824), bien qu'écrit à 3/4, s'entend en ritmo a quattro battute (groupes de quatre mesures avec une battue par mesure, donc quatre battues par groupe) ; à partir de la mesure 177 débute en outre un passage faisant alterner ritmo a tre battute et ritmo a quattro battute. L'Apprenti sorcier de Paul Dukas (1897) est écrit à 3/8, mais se dirige d'un bout à l'autre a tre battute (« à trois battues », correspondant à un groupe de trois mesures).