En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

arpège

(littéralement : « comme le jeu de la harpe »)

Arpège
Arpège

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Exécution successive des notes d'un accord, généralement de la note la plus grave à la note la plus aiguë, parfois inversement.

Un accord arpégé est tout le contraire d'un accord plaqué, où les notes sont entendues ensemble. Dans l'accord arpégé, elles peuvent être lâchées immédiatement, comme par exemple dans la basse d'Alberti au xviiie siècle, ou alors tenues pour devenir un accord complet.

Par exemple, François Couperin, les Vieux Seigneurs.

L'accompagnement d'une mélodie est souvent fondé sur l'arpègement de l'accord.

Par exemple, Chopin, Valse, opus posthume.