En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

archet

Archet de violon
Archet de violon

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Baguette, généralement en bois de Pernambouc, sur laquelle est tendue une mèche en crins de cheval, que l'on enduit de colophane.

Il permet de mettre en vibration les cordes des instruments à cordes frottées, comme le violon, le violoncelle, la viole. L'extrémité inférieure de l'archet, le « talon », comporte une hausse mobile qui permet de régler la tension de la mèche, grâce à une vis à écrou actionnée par un bouton. Pendant des siècles, la baguette eut un profil convexe, en arc, d'où le mot « archet ». La facture de l'archet a évolué progressivement, mais, depuis toujours, les meilleurs « archetiers » sont français.