En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

adagio

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Mot italien signifiant à la fois « à l'aise » et « lentement ».

Le mouvement ainsi indiqué se situe entre le largo et l'andante. Le terme revêt une valeur expressive, impliquant un ton sérieux, profond et soutenu ; il est souvent accompagné d'une qualification telle que cantabile, sostenuto, appassionato, etc.

Apparu pour la première fois au début du xviie siècle, l'adagio indiquait souvent un élargissement du tempo à la fin d'un mouvement, d'une ouverture par exemple. Cette invitation à prendre son temps, à devenir plus solennel paraît avoir été plus importante que l'implication d'un tempo bien précis, car, pour certains compositeurs d'autrefois, Purcell et J.-S. Bach entre autres, adagio pouvait indiquer un mouvement plus lent que largo, voire plus grave.

Le mouvement lent d'une symphonie ou d'une sonate classique est souvent intitulé « adagio ».