En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pinchas Zukerman

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Violoniste, altiste et chef d'orchestre israélien (Tel-Aviv 1948).

Issu d'une famille juive polonaise décimée pendant la guerre, il étudie au Conservatoire d'Israël. Il est l'élève en violon d'Ilona Feher puis, en 1961, il rencontre Isaac Stern et Pablo Casals qui orientent sa formation. En 1962, il est à la Juilliard School où Ivan Galamian, le disciple de Lucien Capet, fait fructifier ses dons. En 1967, il est lauréat du Prix Leventritt, et, en 1969, il remplace Arthur Grumiaux à Munich. Il passe avec une rare aisance du violon à l'alto, et triomphe dans Harold en Italie de Berlioz. En 1970, il s'associe en un célèbre trio avec Daniel Barenboïm et Jacqueline Du Pré. Ses autres partenaires seront Isaac Stern et Itzhak Perlman. À partir de 1971, il mène aussi une carrière de chef d'orchestre. Mais en 1987 il délaisse cette activité et, depuis 1990, il donne un nouvel élan à sa carrière discographique, enregistrant notamment les œuvres de Bartók et d'Elgar.