En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Fritz Wunderlich

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Ténor allemand (Kusel 1930 - Heidelberg 1966).

Élève du conservatoire de Fribourg-en-Brisgau, de 1950 à 1955, il abandonne le cor pour le chant et fait des débuts remarqués en 1955 dans le rôle de Tamino. Il est engagé la même année par l'Opéra de Stuttgart et, en 1960, par l'Opéra de Bavière. Il débute en 1959 au Festival de Salzbourg, dans la Femme sans ombre, et se produit également à Aix-en-Provence et à Édimbourg. Malgré la brièveté de sa carrière, il s'est imposé comme le ténor lyrique allemand de sa génération, excellant aussi bien dans les répertoires mozartien, straussien, verdien que dans l'oratorio. Il s'y montre l'égal de ses prestigieux aînés, Karl Erb et Julius Patzak, notamment dans le rôle de Palestrina de Pfitzner. Il crée en 1960 le rôle de Tirésias dans l'Œdipe de Carl Orff. Doté d'une voix ample et lumineuse, il a incarné les jeunes premiers mozartiens avec une ferveur peu commune et s'est révélé un incomparable interprète de lieder.