En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

James Webster

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Musicologue américain (Evanston, Illinois, 1942).

Il a étudié à Harvard, à Vienne et à Princeton, et enseigne depuis 1971 à la Cornell University (New York), où il est devenu professeur en 1982. Ses travaux ont porté surtout sur Haydn, Mozart et leurs contemporains. Outre de nombreux articles dans des revues ou ouvrages collectifs, parmi lesquels Towards a History of Viennese Chamber Music in the Early Classical Period (1974), The Chronology of Haydn's String Quartets (1975), The Bass Part in Haydn's Early String Quartets (1977), The Falling-out between Haydn and Beethoven : The Evidence of the Sources (1984), The Analysis of Mozart's Arias (1991), ou encore The Concept of Beethoven's «  Early  » Period in the Context of Periodization in General (1994), il a publié l'important ouvrage Haydn's « Farewell » Symphony and the Idea of Classical Style (1991) : dans les plus grandes œuvres instrumentales de Haydn, les différents mouvements sont reliés les uns aux autres de façon cyclique, la Symphonie des Adieux constituant l'exemple le plus conséquent de cette démarche avant la Cinquième Symphonie de Beethoven.