En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Eberhard Waechter

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Baryton autrichien (Vienne 1929 – id. 1992).

Il est l'élève d'Elisabeth Rado à Vienne. En 1953, il débute au Volksoper de la même ville dans Paillasse, puis en 1955 au Staatsoper. Sa carrière se confond avec ce théâtre lyrique où il chante, sous la baguette de Böhm et de Karajan notamment, pendant plus de 1 300 représentations ! Mozartien à Glyndebourne et à Salzbourg, il est invité dès 1958 à Bayreuth par Wieland Wagner. Il chante Wolfram, mais son rôle fétiche est Amfortas, qu'il aborde sous la direction de Knappertsbusch. En 1959, il signe un Don Giovanni légendaire avec Giulini. Il excelle aussi dans les opérettes viennoises. En 1987, il est nommé intendant du Volksoper de Vienne et, en 1991, du Staatsoper. Il poursuit un idéal qui semble incompatible avec les conditions économiques du star-system actuel : reconstituer des troupes de chanteurs dans l'esprit des traditions viennoises ; en désaccord, Abbado démissionne alors de son poste au Staatsoper. Waechter meurt avant d'avoir pu mener à bien cette politique.