En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Galina Vichnevskaia

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Soprano russe (Leningrad 1926).

Elle fit ses débuts à Leningrad en 1950 (dans Kholopka de Strelnikov). Engagée au théâtre Bolchoï en 1952, elle y resta jusqu'en 1974, année où, avec son mari le violoncelliste-chef d'orchestre Rostropovitch, elle émigra pour s'installer à Paris. Douée d'une voix lyrico-dramatique chaude et corsée, elle est le seul soprano russe de sa génération à avoir fait une carrière internationale. Elle a chanté Madame Butterfly et Aïda à New York en 1952, Aïda à Londres et à Paris en 1962, Liu (Turandot) à Milan en 1966, et créé en 1969 la 14e Symphonie de Chostakovitch. Dans le répertoire russe, sa Tatiana (Eugène Onéguine) fut particulièrement admirée. Elle fait aussi une carrière de récitaliste, où ses dons d'interprète et sa présence font merveille. Marcel Landowski, dont elle a créé plusieurs œuvres, lui a consacré un opéra (Galina, 1996).