En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

François Van Campenhout

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur belge (Bruxelles 1779 – id. 1848).

Il commença sa carrière comme violoniste au théâtre de la Monnaie, puis comme chanteur. Il étudia ensuite à Amsterdam et pratiqua le chant jusqu'en 1827, date à laquelle il se fixa à Bruxelles pour se consacrer à la composition. On lui doit 17 opéras (dont Gratius, le Passe-Partout, l'Heureux Mensonge), des ballets (Diane et Endymion), 3 messes, 6 divertissements, 1 Sinfonia, 9 cantates avec orchestre, un TeDeum, etc. Il est également l'auteur de la Brabançonne (1830).