En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Horacio Vaggione

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur argentin (Córdoba 1943).

Il fait des études de composition à l'Université nationale de Córdoba où il sera cofondateur du Centre de musique expérimentale (1965-1968). Titulaire d'une bourse Fullbright, il suit des cours d'informatique musicale à l'Université de l'Illinois (1966). Il a été membre du groupe de musique électronique en direct ALEA de Madrid et a travaillé dans différents studios des États-Unis et d'Europe (à l'I.R.C.A.M., à l'Université technique de Berlin, à l'Institut de sonologie de La Haye). Vaggione vit en Europe depuis 1967. Docteur en esthétique de l'université Paris-VIII, il y enseigne l'informatique musicale. Ses œuvres sont régulièrement jouées dans des festivals comme ceux de Venise, Berlin, Darmstadt, Helsinki, Genève, Bourges. La musique de Vaggione se distingue par ses couleurs vives, souvent violentes, mais aussi par les relations subtiles qui s'établissent entre les instruments acoustiques et la partie enregistrée ou générée par l'ordinateur (Thema pour saxophone basse et bande-ordinateur, 1985), par une réflexion sur la signification du matériau utilisé et sur ses potentialités, sur la portée symbolique des figures musicales (Septuor pour ensemble électronique, 1981). Le compositeur crée un code personnel de fonctions sémantiques, à valeur intrinsèque, qu'il traite ensuite avec un sens remarquable de l'évidence (par exemple, le cycle constitué par Till pour piano et bande-ordinateur, 1991 ; Tahil pour piano seul, 1992 ; Leph pour piano et dispositif électroacoustique ; Schall pour bande, 1994). On lui doit notamment Triadas pour orchestre (1967), Daedalus pour ensemble électronique et instrumental (1980), Octuor pour ordinateur-bande magnétique (1982), Charybde pour bande (1983), Set pour basson amplifié et bande (1986), Tar pour clarinette basse et bande-ordinateur (1987).