En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Viorica Ursuleac

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Soprano roumaine (Czernovitz 1894 – Ehrwald 1985).

Elle est l'élève de Philip Forsten et de Lilli Lehmann à Vienne. De 1924 à 1926, elle chante au Volksoper de Vienne sous la direction de Felix Weingartner. De 1926 à 1930, elle est à l'Opéra de Francfort, où elle rencontre le chef d'orchestre Clemens Kraus, qu'elle épouse. À Vienne, puis au Staatsoper de Berlin, son ascension se trouve facilitée par l'avènement du régime nazi. De 1937 à 1944, elle est sans rivale sérieuse en Allemagne et chante à l'Opéra de Munich et à Salzbourg. Sa rencontre avec Richard Strauss est déterminante : en 1933, elle crée le rôle-titre d'Arabella. Strauss lui dédie plusieurs lieder ainsi que Friedenstag en 1938. Puis, en 1942, elle crée le rôle de la Comtesse de Capriccio, et l'Amour de Danaé en 1944. Après la guerre, elle chante en récital avec son mari, en Amérique du Sud notamment, puis reprend sa carrière. Elle se retire en 1954, et se consacre à l'enseignement.