En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Universal-Edition

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Maison d'édition autrichienne.

Fondée à Vienne en 1901, elle ne publia que des classiques jusqu'à l'acquisition en 1903 des droits d'édition de Bruckner, suivie en 1904 du rachat de la firme munichoise Josef-Aibl avec des œuvres de Richard Strauss et Max Reger. À partir de 1907, la musique moderne représentée par Mahler, Schönberg, Berg, Webern, Janáček, Bartók, Kodály, Malipiero, Milhaud, Kurt Weill, Martinů, etc., tint une place de plus en plus grande dans les activités d'Universal-Edition. L'ouverture de succursales à New York (1920), puis à Londres, Mayence et Zurich, le rachat du Philharmonischer Verlag en 1927, témoignent de la vitalité et de l'expansion de la firme, dont le catalogue réunit actuellement les plus grands noms de la musique contemporaine : Berio, Boulez, Stockhausen, Messiaen, Frank Martin et Pousseur, entre autres.