En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Solesmes

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Abbaye bénédictine située près de Sablé (Sarthe), installée en 1833 dans les bâtiments d'un ancien prieuré.

Elle a acquis une renommée universelle par les travaux de restauration du chant grégorien qui y furent entrepris à partir de 1840 sous l'impulsion de l'abbé dom Guéranger, et se sont poursuivis sans interruption jusqu'à nos jours. Le premier travail notable de Solesmes fut en 1880 la publication du livre les Mélodies grégoriennes de dom Joseph Pothier, œuvre de pionnier à laquelle succédèrent en 1908 et 1927 les deux volumes du livre de base de la rythmique grégorienne, le Nombre musical de dom André Mocquereau, précédé d'un ample travail de documentation qui n'a cessé de se poursuivre autour des manuscrits, et qui s'est matérialisé par la création d'un « scriptorium » spécialisé et la publication périodique d'une importante collection de fac-similés ou d'études techniques, la Paléographie musicale (depuis 1889).

Le chœur des moines de l'abbaye, dirigé d'abord par dom Joseph Gajard (1914) puis par dom Jean Claire, est renommé pour sa qualité, et ses enregistrements sont considérés comme des modèles de référence. Chassés de France en 1901 par la loi sur les congrégations, les moines s'étaient alors réfugiés en Angleterre (Appuldurcombe, puis Quarr Abbey dans l'île de Wight). Ils ont repris possession de leur abbaye en 1922.