En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Max Rostal

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Violoniste autrichien naturalisé anglais (Teschen 1905 – Berne 1991).

Il est l'élève d'Arnold Rosé à Vienne et de Carl Flesch à Berlin. De 1928 à 1930, il assiste ce dernier à la Musikhochschule, et y enseigne de 1930 à 1933. Il émigre en Angleterre dès l'avènement du nazisme et, de 1944 à 1958, professe à la Guildhall School de Londres, où les membres du Quatuor Amadeus sont ses élèves. De 1957 à 1982, il enseigne à Berne et à Cologne. Il réalise, pour les éditions Schott notamment, tout un répertoire de transcriptions pour l'alto et le violon. En tant que soliste, il donne la première audition anglaise du Second Concerto de Bartók, et crée des œuvres de Benjamin Frankel. En 1981, il publie un livre sur les sonates pour violon et piano de Beethoven.