En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean Roger-Ducasse

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur français (Bordeaux 1873 – Le Taillan-Médoc 1954).

Élève au Conservatoire de Charles de Bériot, Pessard, Gédalge et Gabriel Fauré, il obtint en 1902 le second grand prix de Rome, devint inspecteur général de l'enseignement du chant dans les écoles de la ville de Paris et succéda en 1935 à Paul Dukas comme professeur de composition au Conservatoire. Il a écrit pour le théâtre un Orphée ­ « mimodrame lyrique » qui est en fait un ballet avec chœurs ­, créé à Saint-Pétersbourg en 1914, et l'opéra-comique Cantegril (18 représentations salle Favart en 1931). Son style élégant et sa science de l'écriture musicale ont également brillé dans des poèmes symphoniques (le Jardin de Marguerite, 1901-1905 ; Ulysse et les Sirènes, 1937), des pièces, pour orchestre (Marche française, 1914 ; Épithalame, 1923, etc.), des motets et pièces chorales, deux quatuors à cordes et un quatuor avec piano, ainsi que de nombreuses pièces pour piano.