En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Joaquín Rodrigo

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur espagnol (Puerto Sagunto, Valence, 1902 – Madrid 1999).

Frappé, tout enfant, de cécité, Rodrigo commença ses études musicales à Valence, puis se rendit en Allemagne (1922) où il écrivit ses premières compositions. Élève de Paul Dukas à Paris (1927-1932), il y rencontra Falla et Ricardo Viñès, dont les conseils le marquèrent profondément. Sa première œuvre importante, le Concerto d'Aranjuez (1939), fut accueillie avec un enthousiasme qui ne s'est jamais démenti depuis, et a exercé une influence déterminante sur l'évolution de la guitare au xxe siècle. La syntaxe de Rodrigo ne cherche pas à s'évader d'une clarté folklorisante qui lui vaut, du reste, une très vaste audience. Ses mélodies, ses pages orchestrales et d'inspiration religieuse se réclament de la même esthétique, indifférente au progrès, mais d'un charme indéniable. On lui doit aussi un Concerto andalou pour 4 guitares (1967).