En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Quatuor Bernède

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Fondé en 1963 par le violoniste et chef d'orchestre Jean-Claude Bernède, avec Jacques Prat, second violon, Bruno Pasquier, alto, et Paul Boufil, violoncelle, ce quatuor a connu de multiples configurations. Gérard Montmayeur (1967 à 1970) et Marcel Charpentier (1970 à 1991) ont ainsi succédé à Jacques Prat ; Guy Chène (1967 à 1970), Michel Laléouse (1970 à 1989) et Serge Collot (1990 à 1991) à Bruno Pasquier ; Jean-Claude Ribéra (1976 à 1979) et Pierre Penassou (1979 à 1991) à Paul Boufil. Le quatuor obtient en 1965 le Grand Prix du Concours international de Munich, en 1969 celui de l'Académie Charles-Cros. Parallèlement à ses interprétations du répertoire classique, il a créé plusieurs quatuors contemporains (Ballif, Xenakis, Philippot) et s'est dissout à la mort de Jean-Claude Bernède en 1991.