En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Georges Prêtre

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Chef d'orchestre français (Waziers, Nord, 1924).

Il a étudié la trompette et la composition au Conservatoire de Paris, et la direction d'orchestre avec André Cluytens. Nommé en 1946 chef d'orchestre à l'Opéra de Marseille, il fut ensuite directeur artistique des théâtres de Lille, Casablanca et Toulouse, et fit ses débuts à Paris en dirigeant à l'Opéra-Comique la première représentation dans cette ville de Capriccio de Richard Strauss. Il resta attaché à ce théâtre jusqu'en 1959, et, en 1960, débuta à l'Opéra de Paris, où il fut plus tard directeur de la musique (1970-71). Il dirigea à Paris des représentations auxquelles participèrent Maria Callas et Tito Gobbi (Tosca, Norma), ainsi que Birgit Nilsson (Turandot), et attacha son nom à celui de Francis Poulenc, dont il créa la Voix humaine et le Gloria.

Il a mené également une brillante carrière internationale, notamment comme premier chef invité de l'Orchestre symphonique de Vienne (1986-1991). Il a pris en 1995 la direction de l'Orchestre symphonique de la radio de Stuttgart.