En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Henry Prunières

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Musicologue français (Paris 1886 – Nanterre 1942).

Il fait ses études à la Sorbonne sous la direction de Romain Rolland et soutient deux thèses de doctorat : l'Opéra italien en France avant Lully (1913) et le Ballet de cour avant Bensérade et Lully (1914), deux sujets qui sont loin d'être épuisés encore de nos jours par la recherche musicologique. Il a également signé, dans un style agréable, une étude sur Monteverdi (1924), une monographie romancée intitulée la Vie illustre et libertine de J. B. Lully (Paris, 1929 ; rééd., 1977), et un ouvrage sur Cavalli et l'opéra vénitien (Paris, 1931), à une époque où ce musicien était pratiquement inconnu. Il a en outre fondé la Revue musicale (1920) et organisé les concerts de la Revue musicale à partir de 1921. Il a commencé l'édition complète des œuvres de Lully. Dix volumes ont paru entre 1930 et 1939 ; ce travail n'a pas été repris depuis la mort du musicologue.