En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Arthur Pougin

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Musicologue et critique français (Châteauroux 1834 – Paris 1921).

Formé au Conservatoire de Paris, il fut chef d'orchestre et violoniste avant de se consacrer à la critique et à l'histoire de la musique. Chroniqueur de plusieurs journaux, rédacteur en chef du Ménestrel (1885-1914), il collabora au Larousse universel, rédigea le supplément de la Biographie universelle des musiciens de Fétis et publia une cinquantaine d'ouvrages. Ses connaissances étaient vastes, sa curiosité et son activité inlassables, mais son érudition n'était pas toujours sûre et le véritable sens critique lui faisait défaut ainsi que l'attestent ses jugements sévères sur Carmen et sur Pelléas et Mélisande.

Principaux écrits : L. Kreutzer (1868), Meyerbeer (1864), Rode (1874), Viotti (1888), les Vrais Créateurs de l'opéra français : Perrin et Cambert (1881), Dictionnaire historique et pittoresque des théâtres et des arts (1885), Méhul (1889), l'Opéra-Comique pendant la Révolution (1891), Hérold (1906), Massenet (1914).