En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Neusidler

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Famille de luthistes et de compositeurs allemands.

Hans (Presbourg v. 1508-1509 – Nuremberg 1563). Arrivé à Nuremberg en 1530, il en devint citoyen l'année suivante, et, entre 1536 et 1549, y publia 8 livres de luth, qui rassemblent l'essentiel du répertoire des luthistes allemands de cette époque. Les plus difficiles des pièces témoignent d'un art exceptionnel de l'ornementation, proche de celui des organistes. L'introduction du premier livre est une sorte de méthode, qui, par ses indications de doigté, éclaire l'agencement polyphonique des pièces. Avec Hans Judenkönig et Hans Gerle, Hans Neusidler fut le principal représentant en Allemagne de la musique pour luth en ses débuts.

Melchior, fils du précédent (Nuremberg 1531 – Augsbourg 1590). Il s'installa en 1551 à Augsbourg, où il fut en relation avec la famille Fugger. Ses trois livres, publiés pour les deux premiers à Venise (1566), pour le troisième à Strasbourg (1574), traduisent l'influence des luthistes italiens et contribuèrent à la diffusion de la fantaisie pour luth.

Conrad, frère du précédent (Nuremberg 1541 – Augsbourg 1604 ou après). Il s'installa à Augsbourg en 1562 et n'a laissé comme musique que quelques danses contenues dans un même manuscrit.