En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Roland Moser

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur suisse (Berne 1943).

Il fit ses études au conservatoire de Berne (1962-1966), puis à Fribourg (avec W. Fortner) et au studio de musique électronique de Cologne. Il fut auditeur à Darmstadt (1967-68), puis professeur aux conservatoires de Winterthur et de Lausanne, et membre de l'ensemble de musique contemporaine Neue Horizonte. Son œuvre reflète l'influence de ce groupe et de son leader, Urs Peter Schneider, autant que celle de Webern, Feldman et Donatoni. Elle comprend des pages instrumentales comme Pezzo pour flûte et piano (1967), Ritornelle und Dialoge pour 8 instrumentistes (1968), Arbeit pour violoncelle et bande magnétique (1969-70), Neigung pour quatuor à cordes (1969-1972), les Heinelieder (1970), des compositions pour bande magnétique comme Stilleben mit glas (1970), et Ding pour orchestre (1973).