En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Anthony Milner

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur britannique (Bristol 1925 – Alicante 2002).

Il a étudié au Royal College of Music de Londres ainsi qu'en privé avec Matyas Seiber, et enseigné d'abord à Morley College (1947), puis à l'université de Londres (1954) et au Royal College of Music. Son œuvre est le reflet aussi bien de sa foi catholique que de sa connaissance approfondie de la musique médiévale. Parmi ses œuvres instrumentales, des Variations pour orchestre (1958), 1 Divertimento pour cordes (1961), 1 Quintette à vents (1964), 1 Quatuor à cordes (1975) et 2 symphonies (no 1 commencée en 1964 et créée en 1973, no 2 écrite en 1977-78). Dans le domaine vocal, il a écrit notamment 1 messe (1951), The City of Desolation pour soprano, orchestre et chœur (1955), Motet for Peace pour 2 ténors, 2 basses et 9 cuivres (1973) et Cantata for Christmas « Emanuel » pour voix et orchestre de chambre (1974-75).